Le label IVN Naturtextil est un label allemand pour textile biologique 

Catégories

Label

IVN Naturtextil

Le label IVN Naturtextil est un label allemand pour textile biologique (vêtements, revêtements, jouets).

Il garantit un mode de production respectueux de l’environnement et socialement responsable. Il impose également des exigences de qualité et est ancré dans la législation européenne.

Le label est géré par l’IVN (International Association of Natural Textile Industry), une organisation internationale composée de plus de cent fabricants textiles. Le contrôle est effectué par des organismes indépendants.

Le label tient compte uniquement de la fabrication du textile et ne s’intéresse pas aux conditions de production du coton. Il fixe uniquement des exigences pour les fibres naturelles.

Le label, garanti de quoi?

Environnement

IVN Naturtextil est en premier lieu un label écologique qui indique que les fibres textiles sont issues de l’agriculture biologique. La production du textile ne peut recourir à des substances toxiques ou cancérigènes. Certaines techniques de production sont également interdites. L’IVN impose en outre l’établissement d’un plan de durabilité tenant compte de la consommation d’eau et d’énergie ainsi que de la gestion des déchets. Il tient ainsi compte des normes d’émission maximales pour l’eau lors de la production du textile. Il applique aussi des critères contraignants en matière d’épuration des eaux usées.
Ce label applique des critères en matière de résistance au rétrécissement lors du lavage et du séchage et de stabilité des couleurs en cas de transpiration, lavage, frottement humide et sec, et exposition à la lumière. Ces critères sont fondés sur les normes ISO (International Standards Organisation).
Le produit fini ne peut contenir aucun résidu de pesticides ou métaux lourds tels que le plomb ou le cadmium. Aucun organisme génétiquement modifié ne peut être utilisé.

Social

IVN Naturtextil n’est que partiellement un label social dans la mesure où il ne tient compte que des conditions de travail lors de la transformation textile et non lors de la culture du coton. Les critères sociaux en matière de transformation textile se fondent sur les conventions de l’OIT et englobent entre autres une interdiction du travail forcé ou obligatoire, la liberté syndicale et le droit à la concertation collective, des conditions de travail sûres et hygiéniques, et une interdiction du travail des enfants, de la discrimination, des mauvais traitements physiques ou d’autres formes d’intimidation. Les salaires et le nombre d’heures de travail doivent au moins satisfaire aux exigences légales nationales, sauf si elles sont supérieures aux normes du secteur. Les fabricants ne reçoivent ni prix minimum pour leurs produits ni prime de commerce équitable.

Qu’en dit la loi?

Le label est ancré dans la législation européenne, voir règlement (CE) n°834/2007 (et ses modifications) du Conseil du 28 juin 2007 relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques. Pour de plus amples informations : http://eur-lex.europa.eu/

Côntrolé par qui?

Le contrôle est effectué par trois organismes de contrôle indépendants et accrédités.

Quels sont les produits portant le label?
En savoir plus?

Le cahier des charges avec tous les critères appliqués par le label peut être consulté sur http://naturtextil.de