Biogarantie est un label belge pour l'agriculture biologique

Label

Biogarantie

Biogarantie est un label privé belge créé en 1987 pour l’agriculture biologique. Ce label se retrouve sur des produits alimentaires et des cosmétiques (les cosmétiques encore jusqu’à la fin mars 2018).

Biogarantie garantit la durabilité écologique, sociale et économique. Ce label attire l’attention sur l’importance d’un prix équitable, la préservation de l’eau et de l’énergie, la biodiversité, le transport, l’emballage et les déchets.

Ancré dans la législation européenne, ce label est géré par des organisations flamandes et wallonnes actives dans l’agriculture biologique. En Flandre, il s’agit de l’asbl Bioforum Vlaanderen, organisation sectorielle flamande de l’agriculture biologique. En Wallonie, ce sont les organisations professionnelles Probila-Unitrab et UNAB qui s’en chargent.

Le contrôle est effectué par des organismes indépendants agréés par les autorités belges.

Le label, garanti de quoi?

Environnement

Biogarantie est surtout un label écologique et se base principalement sur le cahier des charges légal du bio, qui a été établi au niveau européen.

Il indique que les produits sont issus de l’agriculture biologique. Ces produits doivent provenir à 100 % de l’agriculture biologique, sauf s’il s’agit de produits transformés, dont au moins 95 % des ingrédients doivent être d’origine biologique. 5 % des ingrédients agricoles peuvent donc ne pas être biologiques, à condition que cet ingrédient ne soit pas suffisamment disponible en version biologique. À cet égard, le label privé Biogarantie ne diffère pas du label bio européen.

L’agriculture biologique n’utilise aucun engrais artificiel et aucun pesticide chimique. Les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont interdits : aucun OGM ne peut être cultivé dans le bio et les animaux de ferme biologique ne peuvent pas se nourrir de plantes OGM. La production de produits bio transformés ne peut en aucun cas recourir à l’utilisation d’adjuvants nocifs, de certains additifs ou certaines matières premières. Seuls les additifs approuvés peuvent être utilisés. La transformation de denrées alimentaires biologiques ne peut pas induire le consommateur en erreur. L’utilisation de nanoparticules et l’irradiation d’aliments sont interdites. Aucun organisme génétiquement modifié ne peut être transformé en denrées alimentaires biologiques. Toutes ces règles sont également imposées par le label bio européen.

En revanche, le label Biogarantie diffère du label européen dans l’interdiction de l’utilisation de nitrite dans les aliments transformés (comme la charcuterie).

Biogarantie oblige les producteurs à établir un plan de durabilité qui prend en compte la consommation d’eau et d’énergie et la gestion des déchets.

Social

Biogarantie n’est que partiellement un label social.

Pour la plupart des aliments, le label n’impose pas de normes supplémentaires autres que les normes légales en vigueur en matière de conditions de travail.

En revanche, Biogarantie impose des conditions pour un nombre restreint d’aliments qui comportent des ingrédients originaires du Sud, où des conditions de travail correctes ne peuvent pas être garanties.

Les aliments transformés qui, sur la quantité totale des ingrédients d’origine agricole, contiennent plus de 10 % en poids d’un des ingrédients suivants peuvent uniquement utiliser la marque Biogarantie si l’ingrédient en question est certifié issu du « Commerce équitable », à savoir : le sucre, le cacao, le café ou la banane. Biogarantie reconnaît les systèmes de commerce équitable suivants : Bio Equitable, ESR Ecocert, IBD Eco-social, Fair Trade, Oxfam, Fair for Life et Naturland Fair.

Bien-être animal

Biogarantie se préoccupe du bien-être animal et des principes écologiques généraux.

Qu’en dit la loi?

Règlement (CE) n° 889/2008 relatif à la production, l’étiquetage et le contrôle des produits biologiques dans la production végétale et animale.

Plus d’infos (uniquement en néerlandais) : http://lv.vlaanderen.be/nl/bio/wetgeving-biologische-landbouw

Le cahier des charges de la méthode de production biologique s’appuie à la fois sur la législation flamande et européenne. La réglementation européenne est décrite dans un règlement, tandis que la réglementation flamande est établie dans un arrêté du gouvernement flamand et dans des arrêtés ministériels.

Côntrolé par qui?

Le contrôle est effectué par des organismes indépendants désignés par les différents États membres. En Belgique, il existe trois organismes de contrôle. Ils sont indépendants et agréés par les autorités : Certisys, TÜV Nord Integra et Quality Partner.

Quels sont les produits portant le label?
En savoir plus?

Le cahier des charges avec tous les critères appliqués par le label est disponible à l’adresse http://biogarantie.be/fr/node/74.

Pour en savoir plus, veuillez contacter l’asbl BioForum Vlaanderen, info@bioforumvl.be, 03 286 92 78

Biogarantie est un label de qualité pour les magasins bio. Les points de vente qui travaillent sous le label Biogarantie s’engagent à ce que leur assortiment réponde à certains critères. Un magasin labellisé Biogarantie propose un assortiment composé essentiellement d’aliments (au moins 70%) et cet assortiment alimentaire doit être essentiellement biologique (au moins 80%). Certaines catégories de produits doivent être 100% biologiques, à savoir: les fruits, les légumes, les produits laitiers, le pain et la viande.

Les restaurants qui ne relèvent pas du contrôle légal obligatoire en raison du bio peuvent montrer leur part de bio aux consommateurs en vertu du cahier des charges de Biogarantie. Grâce à ce contrôle indépendant sur l’utilisation de produits bio, les clients des restaurants ont la garantie que le chef travaille avec des produits bio.